Aperçus comparatifs des différents trait de qualité de l’huile d’olive.

Le Conseil Oléicol International et la Réglementation Européenne définissent les huiles d’olive vierges comme étant obtenues à partir du fruit de l’olivier uniquement par des procédés mécaniques ou d’autres procédés physiques dans des conditions thermiques qui n’entraînent pas d’altérations de l’huile et, n’ayant subi aucun traitement autre que le lavage,la décantation, la centrifugation ou la filtration. Sont exclues de cette définition les huiles obtenues par solvant ou par des mélanges avec d’autres huiles d’autre nature.

Ce sont des purs jus de fruit des olives et, plus le taux d’acidité est bas, meilleure est la qualité. L’huile d’olive Extra Vierge Nour ala Nour que nous proposons doit répondre obligatoirement à ces définitions. Les mêmes Institutions classent ces huiles par ordre de qualité décroissante en :

Huile Extra Vierge (absence de défauts organoleptiques, présence de fruité et, acidité inférieure à 0,8% exprimé en acide oléique).

Huile d’olive vierge (intensité maximale des défauts organoleptiques 2,5sur 10, présence de fruité, acidité maximale 2%)

Huile d’olive vierge courante (intensité maximale des défauts organoleptiques 6 sur 10 et acidité maximale 3,3%).

Remarques importantes

Au niveau du commerce du détail, à l’international, il n’existe pratiquement que des catégories d’huiles d’olive vierges inférieures parce que la majorité de ces huiles sont obtenues par raffinage industriel, puis commercialisées après assemblage avec de l’huile d’olive vierge, sous la dénomination : « huile d’olive composée d’huiles d’olive raffinées et d’huiles d’olive vierges ». Les différentes catégories d’huile d’olive reçoivent une dénomination correspondant à la quantité d’huile vierge rajoutée à l’huile raffinée en vue de son amélioration et répondre ainsi, aux critères fixés par la Réglementation. Ces mêmes critères devraient servir aussi de référence pour la détermination du prix.

Seule une connaissance minimale des grands traits de qualité pourra appuyer le choix du consommateur. La confiance dans l’étiquetage peut etre engagée dans la meure où la Règlementation exige des indications claires et explicites mais reste incapapable de prouver la véritable origine.

Les arnaques sont fréquentes, toutes basées sur la méconnaissance de l’étiquetage par le public. Elle consistent tout simplement à présenter des huiles d’olive quelconques dans des emballages valorisants, faisant éventuellement allusion à une région de grande notoriété, ou à des environnements chargés d’authenticité comme les marchés forains, les foires ou les stands de bord de route et l’imagination du client fait le reste. Pour vérifier sa croyance, le client doit simplement chercher la mention du pays d’origine « produit d’italie », « huile d’olive de France » alors qu’il s’agit réellement d’un assemblage sans provenance définie.

 

Référence internet. Wikipidia.

Acheter en toute tranquillité l’huile extra vierge  Nour ala Nour.

Un seul Vis-à-Vis, une seule Facture