Le rôle de l’oleifacteur est le même que celui dévolu au Meunier dans un Moulin à vent, on ne peut de la sorte, tenir ce dernier, responsable de la qualité du froment récupéré. Ne dit-on pas souvent, qu’on récolte que, ce que l’on sème !

Notre veille consiste à ce que les opérations d’effeuillages, lavage, broyage des olives, malaxage, décantation et séparation d’huile, soient effectuées selon les techniques les plus récentes d’extraction, dans un espace aéré et d’hygiène absolu et, que l’huile obtenue Nour ala Nour soit soumise au filtrage et pompée en des cuves en inox alimentaire avant les opérations de conditionnement.

Reste à noter que les approvisionnements de l’huilerie en olives sélectionnées (par nous-mêmes) se déroulent soit par un achat direct de chez le fermier cultivateur sur le champ même, aux bords des routes, aux différents souks des olives où les prix sont fixés aux enchères par suite de criées.

Soit par l’embauche saisonnière d’intermédiaires négocient en olive pendant la durée de la campagne oléicole.

Les prix d’achat sont généralement fixés en fonction de la qualité intrinsèque des olives, et de leur rendement en huile (décalitre/Kaffis). En d’autres circonstances, évaluées favorables, l’achat des olives sur pieds des arbres est aussi, un procédé pouvant assurer un approvisionnement régulier.